Journée d'information « Les multinationales doivent payer leur juste part »

Sep 28 2019 - 9:00am
Bruxelles, Belgique
Venue  Mundo-B Rue d’Edimbourg, 26, Ixelles
Share on Facebook Tweet this Email Print Share

Details

Sep 28 2019 - 9:00am

Alors que la grande majorité de la population belge participe au pot commun destiné à entretenir nos routes, notre système de santé, notre enseignement, etc… certaines personnes et entreprises rechignent à participer à l’effort collectif.

Il est temps de développer une réelle Justice fiscale ! Rejoignez-nous pour le lancement de la campagne pour une justice fiscale « Les multinationales doivent payer leur juste part » le 28 septembre ! Avec e.a. Antoine Deltour (lanceur d’alerte), Michel Claise (juge d’instruction) et Marie-Antonelle Joubert (Global Alliance for Tax Justice).

Les bénéfices des firmes multinationales ont quasi quadruplé en un quart de siècle. Mais alors que leurs profits augmentent, les impôts sur les entreprises n’arrêtent pas de baisser.

Si le mouvement se poursuit au même rythme, le taux d’imposition moyen au niveau mondial devrait atteindre 0% en 2052.

Alors que la grande majorité de la population belge participe au pot commun destiné à entretenir nos routes, notre système de santé, notre enseignement, etc… certaines personnes et entreprises rechignent à participer à l’effort collectif.

Le CNCD-11.11.11 entame avec le Réseau Justice fiscale une campagne de deux ans sur cet enjeu. Nous organisons dans ce cadre le 28 septembre la journée de lancement de la campagne. L’objectif est de former les volontaires et le grand public sur les questions de justice fiscale et de réfléchir ensemble comment faire monter cet enjeu à l’agenda.

Informations : Jean-Gabriel Vermeire

Entrée libre
Inscription / réservation

   
   

Programme

09h00 – 9h30 Accueil

09h30 – 9h45 Mot d’introduction et présentation de la campagne

Par Carine Thibaut (directrice du département campagne CNCD-11.11.11)

9h45-11h00 50 minutes inside : l’évasion fiscale !

Par Arnaud Zacharie (secrétaire général CNCD-11.11.11), Antoine Deltour (lanceur d’alerte) & Verónica Serafini (LATINDADD)

Le monde assiste, depuis le début des années 1980, à une plongée vers l’abîme d’une fiscalité de plus en plus injuste. Les chiffres sont clairs, les personnes riches et les entreprises sont soumises à une fiscalité officielle de plus en plus légère : la progressivité des impôts directs diminue, de même que le taux officiel d’imposition des sociétés. Mais cette évolution de la législation fiscale n’est que la partie émergée de l’iceberg, car le 1% des plus riches et les grandes entreprises multinationales ne se contentent pas de profiter de cette fiscalité allégée, ils mettent également en œuvre des stratégies massives de fraude et d’optimisation qui leur permettent d’échapper encore davantage à la contribution au bien commun. Venez découvrir les coulisses de l’évasion fiscale avec nos intervenant.e.s, qui lèveront le rideau sur ce scandale à grande échelle.

Animation par Jean Gabriel Vermeire – chargé de mobilisation CNCD-11.11.11

11h00 – 11h15 Pause café & en-cas

11h15 – 12h15 Ateliers.

3 ateliers d’approfondissement des revendications

Atelier I : fiscalité des multinationales : taxation unitaire des multinationales ?

Avec Antonio Gambini (CNCD-11.11.11) & Maaike Vanmeerhaeghe (Oxfam Solidarité)

Quel est le montant de l’évasion fiscale des multinationales dans le monde ? Quelles sont les techniques d’évasions ? Comment cette évasion massive participe à l’accroissement des inégalités ? Au-delà de répondre à ces questions cet atelier va également parcourir les obstacles et les alternatives qui mènent à plus de justice fiscale.

Atelier II : fiscalité et transition écologique

avec Merlin Gevers (Réseau wallon de lutte contre la pauvreté), et un.e représentant.e d’Inter - Environnement - Wallonie

Fin du monde, fin du mois, même combat ! Gilets jaunes, gilets verts même galère ? Quels sont les liens entre l’évasion fiscale et financement du défi climatique ? Quel type de moyen financier pourrait-on mettre en place afin de s’assurer que le poids de la transition écologique ne fragilise pas d’avantage les plus démunis ?

Atelier III : L’impôt, c’est quoi ?

Avec Daniel Puissant (secrétaire général du Réseau Justice Fiscale)

TVA, accises, contribuable, base imposable, IPP, Isoc, Impôts direct/indirect, … : venez décortiquer ce qu’est le système de taxation et à quoi il sert. Tax shift : quel impact concret pour le citoyen et quelle vision politique sous-tend le projet ? Quel impact concret a-t-il eu pour les citoyens ? A qui a-t-il profité ?  

3 ateliers formation et outils de sensibilisation

Atelier IV : féminisme et fiscalité : un cocktail détonnant ?

Avec Marie-Antonelle Joubert (Global Alliance for Tax Justice)

Les pays où les niveaux de revenu sont les plus inégalitaires sont également les pays les plus inégalitaires en termes de santé, d’éducation, de participation au marché du travail, de représentation, et d’égalité entre les sexes. (FMI, 2015)

Si les multinationales ne paient pas d’impôts, c’est bien les femmes qui en paient le prix. En effet, si il y a moins de financement pour les infrastructures publiques (protection sociale, services pour la petite enfance et les personnes âgées, etc.), une charge supplémentaire tombe sur les femmes qui peinent à rester sur le marché du travail.

De même, dans les pays du sud, si les investissements dans les infrastructures (réseaux électriques, accès à l’eau, route) sont insuffisant, ce sont les femmes (qui doivent généralement faire face aux tâches comme la lessive ou la recherche de l’eau) qui hypothèquent leur investissement dans l’école et le travail.

Atelier V : jeu de la ficelle financière

Avec Financité

Le jeu de la ficelle financière est un jeu de rôle, où chaque participant se retrouve dans la peau d’un produit financier, d’un acteur de la finance ou d’un impact créé par le système financier. Ce jeu permet de faire prendre conscience des impacts de notre modèle financier sur la société, l’environnement et la sphère socio-économique. Il permet également d’ouvrir des perspectives d’actions financières alternatives au modèle actuel, tant individuelles que collectives.


Atelier VI : désobéissance civile et multinationales

Avec le Collectif flashmob

Les questions d’évasion fiscale sont souvent entourées de beaucoup de mystères et de complexité. Ce mur de fumée rend souvent les méthodes d’évasion fiscale difficiles à mettre en lumière et les coupables difficiles à identifier. Ce travail de mise en lumière a pourtant été particulièrement bien effectué par des petits groupes de militants, qui n’ont pas eu peur de braquer les projecteurs sur les coupables. Comment la désobéissance civile peut participer à lutter contre l’évasion fiscale ? Quelles méthodes sont à privilégier ? Venez plonger au cœur des stratégies de désobéissance civile dans cet atelier.

12h15 – 13h15 Deuxième tour d’ateliers

13h15 – 14h30 Pause Midi

14h30 – 18h00 Conférence interactive et participative : comment transformer les scandales sur la justice fiscale en combat social ?

3 questions posées :

  1. Quelles actions permettent de mettre l’évasion fiscale en lumière ?
  2. Peut-on compter sur les hommes et femmes politiques pour lutter contre l’évasion fiscale ?
  3. Quelles sont les priorités en termes de politiques et d’actions pour lutter contre l’évasion fiscale ?

Éclairages :

Société civile : Marie Hélène Ska (CSC), Christine Mahy (Réseau wallon de lutte contre la pauvreté), Carine Thibaut (CNCD-11.11.11).

Activistes : Santiago Fisher (collectif Flashmob), , Merlin Gevers (Réseau wallon de lutte contre la pauvreté).

Experts : Antoine Deltour (auditeur, lanceur d’alerte ), Michel Claise (Juge d’instruction), Carla Nagels (professeur de criminologie, Centre de recherches criminologiques de l’Université libre de Bruxelles).

18h00 FIN


PROGRAMME JEUNESSE

L’équipe ECMS (Education à la citoyenneté mondiale et solidaire) du CNCD-11.11.11 a concocté un programme spécifique à l’attention des enfants (à partir de 6 ans) pour découvrir et/ou mieux comprendre les enjeux liés à la justice fiscale. Vous pouvez les inscrire via ce lien.

9h30 Accueil des enfants/jeunes. Création des groupes.

10h00 Grand jeu autour des lanceurs d’alertes (pour les plus jeunes)/ jeu des chaises sur l’inégale répartition des richesses mondiales

11h00 Débat mouvant sur les préjugés autour de la pauvreté en Belgique et dans le monde

12h15 Rencontre avec Antoine Deltour, lanceur d’alertes

13h00-14h00 Pause midi (attention le repas n’est pas compris et l’enfant sera sous la responsabilité des parents pendant l’heure de table)

14h00 Projection du film de Charlie Chaplin « Les Temps Modernes » + débat

16h00 Jeux coopératifs et ateliers créatifs

18h00 Fin